SECTEUR AUTO : SOLUTIONS DATA MARKETING

Le 13/02/2020

Avec les évolutions marketing, tous les secteurs font face à une énorme concurrence. Et les concessionnaires automobiles n'y font pas exception. A cette concurrence s’ajoute un nouveau mécanisme : aujourd’hui la majeure partie du parcours d'achat automobile se fait en ligne. L’acheteur dispose d’une somme importante d’informations récoltées sur internet, parfois ce dernier en sait plus que le concessionnaire lui-même ! En somme, il vient pour effectuer un achat et non pas pour se renseigner.

 

Dans ce contexte, il faut adopter une stratégie marketing qui va permettre de capter l’attention du client au plus tôt dans son parcours et parvenir à le toucher là où « il se trouve », c’est-à-dire sur Internet. Cela est possible avec l’intégration de la data dans sa stratégie marketing.

 

1/ Collecter des données en grand nombre et en flux continu pour :

  • Rester en contact avec ses prospects et les suivre tout au long de leur parcours d’achat ;
  • Cibler les acheteurs potentiels en fonction de leurs critères de recherche et de leurs besoins (exemple : un internaute qui regarde des voitures familiales et se renseigne sur les sièges auto).
  • Conserver un lien avec ses clients dans une démarche de fidélisation (exemple : offre promo sur un produit additionnel déjà acheté par le client et pour lequel on estime qu’il doit le renouveler).

 

2/ Prédire un achat automobile et adapter son message

Anticiper un achat via la collecte de données c’est bien ! Analyser ces données pour comprendre le moment de vie dans lequel s’inscrit le potentiel acheteur c’est mieux ! En effet en fonction du type d’achat il faut adapter son offre et ses arguments de ventes. L’angle du message sera différent en fonction du moment de vie de la cible :

  • Achat d’un véhicule additionnel pour un couple CSP +. La fonction n’est pas la même que pour l’achat d’un « véhicule utilitaire », il s’agit sans doute d’un « achat loisir ».
  • Prédiction d’un achat d’un véhicule de remplacement. Pour exemple un jeune couple qui souhaite remplacer une voiture citadine par une voiture familiale pour l’arrivée d’un bébé.

En matchant les données à une mégabase comme Profilia il est possible de croiser les données pour anticiper les comportements.  

 

3/ Personnaliser le contenu pour jouer sur l’émotion

Créer plusieurs vidéos avec la mise en scène d’une voiture dans plusieurs régions de France. En croisant des données géographiques avec des données prédictives l’internaute se visualise dans sa région avec « sa prochaine voiture ».

 

Si intégrer des solutions Data dans sa stratégie marketing est indispensable, ce n’est plus suffisant ! Avec des services comme le co-voiturage, les transports en commun et les transports alternatifs (voiture en libre-service, trottinette, etc.) la propriété n’est plus un objectif. Il faut donc trouver des offres alternatives répondant à cette nouvelle façon de penser « l’usage à tendance à prévaloir sur la possession » !