L'email n'est pas mort

Le 04/06/2019

3 de nos collaborateurs se sont rendus à la 7ème édition de l’Email Marketing Day. A cette occasion Amandine, Benoît et Mélissa retranscrivent pour vous le sujet qui les a le plus marqué.

 

Témoignage Amandine – L’email n’est pas mort

« La nouvelle cible des marques : la génération Z. Leur but est d’enrichir l'expérience du lecteur à travers un design dynamique pour entraîner une interaction avec cette cible. Celle-ci est d’ailleurs sensible à 68% aux offres promo mises en avant dans l’objet, à 36% à la personnalisation et à 35% au graphisme de la marque. Plusieurs innovations sont donc attendues sur 2019 :

 

La nouvelle norme BIMI (Brand Indicators for Message Identification)

Affichage du logo sur l’en-tête de ses emails et ainsi permettre aux destinataires d’identifier immédiatement la marque qui s’adresse à eux. Ce levier marketing permet d’accélérer la sécurisation des emails et la confiance des destinataires. Mais le logo doit provenir d’un domaine protégé, la marque devra donc déclarer le logo de son choix ou une icône pertinente. Bien entendu, les protocoles de sécurité seront renforcés (sécurisation de son domaine contre l’usurpation d’identité en appliquant une politique d’authentification des emails conçue par les grands FAI pour lutter contre le phishing. Seule la réputation permettra de voir le logo s’afficher et si la marque ne dispose pas des protocoles de sécurité, le logo ne s’affichera pas).

Par ailleurs, le site Mailkit permet de tester si le BIMI est bien paramétré et de vérifier l’affichage du logo.

 

SCHEMA

Obtenir un aperçu du contenu de l’email dès l’inbox, avant même d’ouvrir l’email, le contenu sera visible. L’objectif est de pouvoir « typer » un email (promo, événement…). Pour le moment cela ne concerne que le fournisseur d’accès Gmail même si les autres FAI devraient suivre prochainement.

Si la génération Z est très intéressée par un objet qui pousse une promo, un problème va cependant se poser. Ce contenu ne sera visible que depuis l’onglet promotion de Gmail. Certaines marques pensent que c’est une « punition » de se retrouver dans l’onglet promotion. Mais nous pouvons aussi considérer cela comme une bonne chose pour des personnes qui recherchent des offres promotionnelles.

Attention pas de contrôles de sécurité poussés contrairement au BIMI.

 

AMP

Mise à disposition d’un menu accordéon dans l’email. Il sera ainsi possible d’intégrer un éventail de fonctionnalités (exemple : zoomer sur les images, intégrer des formulaires, quizz en live, etc.). L’intérêt est de pouvoir enrichir l’expérience du lecteur à travers un design dynamique et interactif. Il faudra cependant que le routeur bénéficie de cette fonctionnalité.

Point de vigilance : en cas de mauvaise réputation liée à l’IP de l’annonceur ou au nom de domaine, il sera impossible d’accéder à ces fonctionnalités. »

 

L’emailing reste un canal privilégié pour interagir avec les marques.

Il y a donc un véritable enjeu sur l’expérience du lecteur dans les années à venir.

 

Retrouvez ici le témoignage de Mélissa sur « l’emailing et l’environnement »

Retrouvez ici le témoignage de Benoît « l’impact de l’IA sur l’emailing »

 

Source : NP6 – Atelier : Emails interactifs et dynamiques : comment passer à l’action ?!