Fin du ticket de caisse en 2023 : quels avantages, inconvénients, et alternatives ?

Le 06/07/2022

Fin du ticket de caisse en 2023 : avantages, inconvénients, alternatives

A compter du 1er janvier 2023 en France, le ticket de caisse imprimé automatiquement sera interdit, tout comme les facturettes de carte bancaire ainsi que les bons d'achat. Cette mesure s'inscrit dans la loi anti-gaspillage, pour une économie circulaire (article L. 541-15-10 du Code de l'environnement).

Pourquoi cela inquiète-t-il les consommateurs et les associations ? Quels sont les avantages de cette décision ? Quelles alternatives pour pallier la fin du ticket ? Nous vous expliquons tout dans cet article.

Les inquiétudes de la disparition du ticket

C'est un changement important qui s'annonce dans nos achats du quotidien. Cependant, il faut noter que le ticket de caisse pourra être réclamé par ceux qui le souhaitent. Il faudra donner une réponse positive à la question explicitement posée par l'hôte(sse) de caisse lors de chaque paiement pour recevoir son précieux papier.

Cette décision inquiète certaines associations de consommateurs. En effet, selon elles, le ticket est une nécessité pour protéger les clients et faire valoir les droits inhérents à l'acte d'achat. C'est une garantie légale / commerciale en cas de rétractation, d'échange ou de remboursement. C'est aussi une preuve en cas de défaut du produit acheté.

Les avantages de la disparition du ticket

Réduire l'empreinte environnementale

Moins de tickets papier, c'est moins de gaspillage, de déchets et de pollution. Chaque année, plus de 30 milliards de tickets de caisse sont imprimés en France. Cela représente 2,5 millions d'arbres abattus.

De plus, le papier contiendrait des perturbateurs endocriniens, dangereux pour notre santé et l'environnement. L'impression du ticket de caisse ne se fait pas sur du papier ordinaire mais bien sur un papier thermique, qui contient du bisphénol A (BPA), et qui n'est pas recyclable.

Praticité du ticket dématérialisé

Pour les consommateurs à l'aise avec le numérique, le ticket dématérialisé est pratique : le stockage est facile. Tous les tickets seront au même endroit (un ticket imprimé est plus simple à égarer). Il faudra néanmoins avoir de la rigueur dans le rangement de sa boîte e-mail.

Les alternatives de la fin de ticket

Afin de réduire leur impact environnemental, certaines enseignes mettent déjà cette mesure en pratique. Comme mentionné ci-dessus, si le consommateur est d'accord et refuse l'impression du ticket, il lui sera alors envoyé sous forme dématérialisée. Cela peut-être par e-mail, par SMS ou bien directement sur son compte client.

La proposition d'envoi par e-mail va donc se généraliser. Cette digitalisation permettra d'améliorer votre connaissance clients. En remplaçant le ticket papier par une version numérique, vous en saurez plus sur eux. Nom, adresse postale, adresse e-mail, numéro de téléphone... Vous pourrez enrichir votre base de données clients.

Les annonceurs auront accès à de nombreuses informations personnelles sur leurs clients : ce qu'ils ont acheté avec cette adresse e-mail, leur rythme d'achat, les produits achetés, leur intérêt pour les promotions, etc. Une véritable porte d'entrée vers un marketing digital ciblé !

Cela représente une opportunité marketing de fidéliser vos clients. En effet, envoyer un ticket par e-mail signifie que vous allez obtenir cette donnée précieuse sur votre client, qui pourra vous servir pour vos prochaines communications marketing.

Après l'abandon des sacs plastiques, c'est au ticket de caisse à qui nous devons dire adieu ! Rassurez vos clients : le passage au ticket numérique permet toujours le contrôle des achats et le bénéfice d'une garantie. Pour les annonceurs, cela permet d'améliorer votre connaissance clients et de les fidéliser.